Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Section CFDT Crédit Agricole  Sud Méditerranée

Section CFDT Crédit Agricole Sud Méditerranée

Bienvenue sur le site de la section CFDT Crédit Agricole Sud Méditerranée!

Le Crédit Agricole du Languedoc va rénover tous ses sites en région

Le Crédit Agricole du Languedoc va rénover tous ses sites en région

 

Visuel d'architecte du futur site administratif de CAL à Nîmes (Crédits : Zuo Architecture).

Visuel d'architecte du futur site administratif de CAL à Nîmes (Crédits : Zuo Architecture).

Le Crédit Agricole du Languedoc a publié, le 27 février, un bilan annuel affichant un chiffre d'affaires de 576,2 M€ (+1,6 %). Dans ses priorités en 2020 figure un plan de rénovation de ses sites administratifs de Maurin, Nîmes, Carcassonne et Mende. Ces deux derniers vont notamment accueillir de nouveaux centres d'affaires.

Dans son bilan 2019 publié le 27 février, le Crédit Agricole du Languedoc (CAL) présente un produit net bancaire (chiffre d'affaires) de 576,2 M€, en hausse de 1,6 %, pour un résultat net s'affichant à 168,5 M€ (+ 1%). Le niveau de solvabilité se montait, le 30 septembre 2019, à 20,75 %, pour un minimum réglementaire de 10,75 %.

 

Le crédit aux entreprises en hausse de 40 %

Au sein de l'activité commerciale de la banque, les encours de crédit s'élèvent à 20,9 Mds € (+ 6,8 %). L'épargne s'affiche à la hausse aussi (+4,2 %), avec 27,7 Mds € collectés. Sur le volet assurances des biens et des personnes, le portefeuille clients progresse de 3,7 %, avec 614 051 contrats signés.

"Ce sont de bons résultats, qu'on peut expliquer notamment par un effet de taille. Le Crédit Agricole du Languedoc est une banque importante, qui représente un tiers du marché bancaire en région. De plus petits acteurs ont parfois des difficultés à investir sur une gamme de sujets aussi large, ou à couvrir cette universalité de métiers. Ce facteur taille contribue à stabiliser nos résultats dans un monde économique parfois agité, comme nous le voyons avec la crise sanitaire actuelle", analyse Véronique Flachaire, directrice générale de CAL.

Dans la production de crédits, le segment des entreprises est en forte hausse, de 40 % en un an, à 670 M€. "Ces crédits progressent chez les PME, que nous aidons par exemple à rénover leur bâtiment ou renouveler leur matériel, mais aussi chez les ETI, que nous accompagnons dans des opérations de recapitalisation ou en croissance externe. Le secteur des énergies renouvelables se distingue, avec 180 M€ de crédits à lui seul", détaille Laurent Sassus, directeur Entreprises et Partenariats chez CAL.

 

Un vaste plan de rénovation des sites administratifs

La banque dispose d'un réseau de 180 agences (quasiment toutes rénovées ces dernières années à l'exception de six d'entre elles à ce jour). Elle vient de lancer par ailleurs un plan de rénovation de ses sites administratifs, situés à Nîmes (30), Mende (48) et Carcassonne (11), en plus du siège à Maurin (34), près de Montpellier.

À Maurin, CAL prévoit de détruire les plus vieux bâtiments, et d'en construire un nouveau. Elle va aussi récupérer et rénover des locaux, dans la partie nord du site, jusqu'ici réservés à l'informatique (dont les effectifs seront transférés dans les implantations de Crédit Agricole Technologies et Services à Montpellier: au CA Center et dans le bâtiment dédié en construction près de l'aéroport). Ce projet immobilier, qui porte sur 12 000 m2 de surfaces construites et rénovées, mobilise un investissement de 25 M€ et sera livrable au 1er trimestre 2022.

À Carcassonne, CAL prévoit aussi de construire un bâtiment dans la zone commerciale de Salvaza : il accueillera un nouveau centre d'affaires (45 collaborateurs). Sur l'actuel site de Montquiers se trouvent les équipes d'une filiale du Crédit Agricole, Avem, qui gère la plate-forme téléphonique nationale du groupe pour les clients porteurs de cartes de crédit : présente à Carcassonne depuis 2017, cette cellule emploie 190 salariés à ce jour, et devrait en compter 300, à terme, après le transfert des effectifs de CAL.

À Mende, CAL va aussi créer un nouveau centre d'affaires (30 collaborateurs), livrable comme celui de Carcassonne en fin d'année 2020. "Nos sites de Mende et de Carcassonne, au fil des départs en retraite, gèrent de moins en moins d'affaires administratives. Ce qui reste sera transféré à Maurin et Nîmes, tandis que nous transformons ces sites en centres d'affaires, avec des pôles spécialisés", précise Véronique Flachaire.

Enfin, à Nîmes, CAL va aussi construire un nouveau bâtiment (voir illustration ci-dessus), pour lequel elle investit 12 M€, plutôt que de rénover l'ancien. Il sera livrable fin 2021.

objectif-languedoc-roussillon.latribune.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article