Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Section CFDT Crédit Agricole  Sud Méditerranée

Section CFDT Crédit Agricole Sud Méditerranée

Bienvenue sur le site de la section CFDT Crédit Agricole Sud Méditerranée!

CREDIT AGRICOLE : création de Private Investment Banking

CREDIT AGRICOLE : création de Private Investment Banking

Crédit Agricole CIB et Indosuez Wealth Management annoncent la création de Private Investment Banking, nouvelle division dédiée à l’accompagnement des grandes fortunes et holdings familiales. Cette division est placée sous la responsabilité de Silvia Calvello précédemment Banquier Conseil Grands Clients France et Responsable mondial du coverage sectoriel Consumer Good, Retail and Business Services au sein de Crédit Agricole CIB.

Associant les expertises mondiales des banquiers conseil et des banquiers privés, Private Investment Banking s'appuie sur la plateforme de services de Crédit Agricole CIB, d'Indosuez Wealth Management et sur l'écosystème du groupe Crédit Agricole. L'équipe intervient sur un périmètre géographique mondial, avec le soutien du réseau international du Groupe, présent dans plus de 45 pays.

Cette initiative s'inscrit pleinement dans le Projet Client du groupe Crédit Agricole. Elle vise à accompagner les holdings familiales et leurs actionnaires dans la mise en œuvre de leur stratégie de long terme en mettant à profit les synergies entre la banque de financement et d'investissement et la gestion de fortune.

 

" Les grandes fortunes et holdings familiales se distinguent par des attentes toujours plus sophistiquées. Notre objectif est d'y répondre grâce à une approche globale qui intègre Crédit Agricole CIB et Indosuez ", a déclaré Silvia Calvello, Responsable Mondial Private Investment Banking.

 

EN SAVOIR PLUS

Finance - Banques

La vie est dure pour les banques européennes ! Ces dernières sont d'abord soumises à une régulation très stricte, qui leur impose des contraintes de fonds propres et de liquidités (Bâle III). Les banques américaines, qui n'ont pas ces contraintes, génèrent des marges supérieures et dominent le créneau lucratif de la banque d'investissement. De plus les taux d'intérêt bas ou nuls pèsent sur la rentabilité. A cela s'ajoute la concurrence de la Fin Tech et des Gafa. D'ailleurs les grands établissements rachètent des fintechs pour contrer cette menace technologique. Mais la lutte contre Facebook ou Google, qui offrent des services gratuits en se rémunérant sur l'exploitation des données de paiement, s'annonce très complexe.

capital.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article