Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Section CFDT Crédit Agricole  Sud Méditerranée

Bienvenue sur le site de la section CFDT Crédit Agricole Sud Méditerranée!

CaixaBank initie la plus grande restructuration bancaire espagnole de l’histoire

le 21/04/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque s'apprête à licencier plus de 8.000 personnes. Ces départs s’intègrent dans un mouvement de réduction des effectifs plus large dans le secteur en Espagne.

CaixaBank, banque espagnole
CaixaBank va amputer son réseau de 1.534 agences.(Photo Caixa.)

Dans la banque espagnole, c’est du jamais vu. Hier, la direction de la nouvelle CaixaBank, issue de la fusion avec Bankia, a présenté aux syndicats un plan de licenciement de 8.291 personnes, soit un peu plus de 18% de l'effectif, ce qui en fait la restructuration la plus profonde jamais enregistrée dans le secteur bancaire espagnol. L’établissement veut tailler en particulier dans ses effectifs en agences, avec quelque 5.742 départs à la clé. Les services centraux et les directions territoriales seront aussi recalibrés. Ce plan de licenciements s’accompagnera d’un redimensionnement drastique du réseau d’agences, amputé de quelque 1.534 adresses, soit 27% du nombre actuel de succursales.

Selon CaixaBank, ce projet, qui doit encore être négocié au niveau syndical, est «nécessaire» compte tenu des doublons et des synergies découlant de la fusion et des circonstances du marché. Selon l’établissement, «le caractère volontaire et la méritocratie» seront les critères pris en compte pour déterminer le processus de départs.

Cette annonce, qui fait suite à un plan social en 2019 ayant affecté 7% des effectifs de CaixaBank, fait écho aux initiatives déjà lancées par des banques concurrentes. En fin de semaine dernière, le numéro deux BBVA a entamé un premier tour de négociations avec ses syndicats, qui pourrait aboutir à la suppression de 3.000 postes, selon la presse espagnole. De son côté, Sabadell, dont les négociations de rapprochement avec BBVA ont échoué à l’automne 2020, ouvrait la porte fin novembre à 1.800 départs volontaires. Le numéro un Santander a négocié en décembre dernier un plan de quelque 4.000 emplois, au travers de préretraites et de départs volontaires, et la fermeture d’un millier d’agences. Le recalibrage de la banque espagnole ne devrait pas s’arrêter là : la finalisation de la fusion entre les petites banques Unicaja et Liberbank devrait également s’accompagner de la sortie de quelque 1.900 salariés, selon la presse, et la fermeture de 400 agences. Ce nouveau tour de vis intervient alors même que le nombre d’agences bancaires a été réduit de plus de 50% depuis la crise financière à fin décembre en Espagne. Le nombre de salariés a également diminué de quelque 35% depuis décembre 2019, soit un total de 97.000 suppressions de postes.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article